L’île d’Arz, encore méconnue, est le bout de terre idéal pour se promener à pied ou à vélo entre les carcasses de bateaux et le moulin de Berno. Accessible depuis la cale de Conleau à Vannes, la cale de Barrarac’h à Séné ou encore le quai Port-Blanc à Larmor-Baden pour une croisière dans le Golfe, l’île Arz (à prononcer avec un « z » muet) porte bien sa prononciation.

C’est tout un « art » en effet que de flâner sur cette petite île bleutée d’une superficie de 3,3 km2 pour 234 habitants. Ce qui attire d’abord l’œil c’est son célèbre moulin à marée de Berno datant du XVIème siècle. Avec ses pierres d’origine et sa vue sur le golfe, impossible de le rater. Il sera l’occasion de faire de beaux clichés, d’y pêcher à proximité comme de nombreux gamins de l’ile ou encore d’observer les poissons et crabes virevoltant sous ses roues.

Si vous avez l’après-midi devant vous, Arz tombe à pic. Vous y prenez le temps, sans vous presser et surtout en la quittant sans regret puisque quelques heures seulement suffisent à l’explorer, aussi bien en termes de paysages, de petites ruelles fleuries que de haltes gourmandes.

En haute saison, les restaurants sont vite pris d’assaut, n’hésitez pas à réserver en amont par téléphone. De notre côté, nous vous recommandons chaudement un restaurant très simple et très abordable à proximité de l’embarcadère : La Crêperie du Cap. Un accueil exceptionnel, un service très rapide, des crêpes généreuses et des tables ombragées. Allez-y les yeux fermés !

L’avis des bretons-voyageurs

Pour ceux qui ont peu de temps devant eux, l’île se parcourt rapidement et vous laisse des embruns de souvenirs pendant très longtemps.

Les +

  • Une île à taille humaine parcourable entièrement à pied avec des enfants ou personnes âgées
  • Une eau chaude et claire en été
  • Un cimetière de bateaux photogénique
  • Des ruelles charmantes et bucoliques

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *